Ericeira, charmant village de pêcheurs, prisé par les surfeurs

Publié le par Dominique

En 2013, nous avons fait la découverte d’Ericeira, charmant petit village à une quarantaine de kilomètres au nord de Lisbonne. Ses petites rues pavées, ses maisons de pécheurs aux volets bleus, ses azulejos,

Ericeira, charmant village de pêcheurs, prisé par les surfeursEriceira, charmant village de pêcheurs, prisé par les surfeurs
Les pavés, les azulejosLes pavés, les azulejos

Les pavés, les azulejos

Ericeira, charmant village de pêcheurs, prisé par les surfeurs

son pittoresque port de pêche et ses bateaux qui sortent de l’eau tirés par un tracteur avant de venir « s’échouer » sur leur parking.

Et maintenant, le parking à bateauxEt maintenant, le parking à bateaux

Et maintenant, le parking à bateaux

Ericeira, charmant village de pêcheurs, prisé par les surfeurs

Les plages d’Ericeira sont un des meilleurs spots de surf en Europe, et accueillent tous les ans des championnats du monde. Cette côte maritime a obtenu en 2011, le titre de « world surfing reserve » (réserve mondiale de surf), Ericeira devenant la première ville européenne à recevoir ce titre). Les passionnés de ce sport de glisse trouveront tout pour pratiquer leur passion, immense boutique de sportwear, cours, et surtout ses quatre kilomètres de plages à vagues...

Ericeira, charmant village de pêcheurs, prisé par les surfeurs

En mai 2014, retour dans le nord de la région de Lisbonne, découverte de Sintra, Nazaré, et la plus grosse vague du monde surfée par Garrett McNamara :

Péniche, Mafra et bien sûr, Ericeira. Toujours autant de charme, de belles soirées dans de petits restaurants de poissons et coquillages extra-frais, cuisinés avec simplicité. Mais un bémol : le ciel n’est pas suffisamment bleu. Nous l’avions remarqué l’année précédente, mais nous espérions que seul le mois de septembre connaissait ces entrées d’air maritime. Que nenni, en mai, c’est la même chose, et d’après les « Ericéeens », le seul mois sans couverture nuageuse est le mois d’août. Il faut donc partir à la recherche d’un endroit au climat plus agréable et au ciel dégagé.

Pont Vasco de Gama
Pont Vasco de Gama

Départ pour le sud de Lisbonne, par le Pont Vasco de Gama (je reviendrai plus tard faire un article sur les ponts de Lisbonne), vers Alcacer do Sal et Comporta. Cette région est actuellement très prisée par les lisboètes (habitants de Lisbonne). La fin du séjour se termine dans la région de Sesimbra, du cap Espichel et de la sierra da Arrabida. Et là, le ciel est bleu et nous découvrons une végétation de type méditerranéen. Cette région est peut être faite pour nous…

Publié dans Tourisme

Commenter cet article