Évora, la ville musée

Publié le par Dominique

Évora, la ville musée

Évora se situe à environ 120 kms de Sesimbra ou de Lisbonne, dans la région de l'Alentejo, région connue pour ses productions de liège, vin et huile d'olive.

Ancienne place forte romaine, maure et médiévale, la ville est entourée de remparts.

Le centre ville historique d'Évora a été classé au Patrimoine mondial de l'UNESCO en 1986. Il a conservé d'un riche passé de nombreux palais médiévaux et Renaissance qui en font un musée de l'architecture portugaise. Petite visite guidée :

Évora, la ville musée

La place centrale de Giraldo est la place principale du centre historique avec ses arcades, sa fontaine qui se trouve à l'emplacement d'une plus ancienne où arrivait l'eau des sources de Prata à 18 km, au travers d'un aqueduc toujours existant, l’Église de Santo Antão du 16ième siècle, l'office de tourisme installé dans le Palais dos Estau, que le Roi D. Duarte a fait construire aux alentours de 1440, pour y héberger les ambassadeurs et les délégations officielles qui venaient à Évora retrouver le Roi et sa Cour, et deux-trois terrasses de café où il fait bon prendre le soleil.

Évora, la ville muséeÉvora, la ville muséeÉvora, la ville musée
Évora, la ville musée

Vous cheminerez au travers des ruelles étroites et biscornues. Souvent, les maisons blanches, soulignées de bleu ou de jaune, sont soutenues aux entrées de ces rues par des arches de soutènement. Vous sentirez les orangers en fleurs, cachés dans de nombreuses cours intérieures.

Une rue commerçante et touristique vous présentera de nombreux objets fabriqués en liège, le Portugal étant le premier producteur mondial.

Les petites ruelles d'Évora, dont une rue commerçante où vous trouverez nombreux objets faits en liège.Les petites ruelles d'Évora, dont une rue commerçante où vous trouverez nombreux objets faits en liège.
Les petites ruelles d'Évora, dont une rue commerçante où vous trouverez nombreux objets faits en liège.
Les petites ruelles d'Évora, dont une rue commerçante où vous trouverez nombreux objets faits en liège.Les petites ruelles d'Évora, dont une rue commerçante où vous trouverez nombreux objets faits en liège.Les petites ruelles d'Évora, dont une rue commerçante où vous trouverez nombreux objets faits en liège.

Les petites ruelles d'Évora, dont une rue commerçante où vous trouverez nombreux objets faits en liège.

Évora, la ville musée

Sur la place Comte Vila flor (Largo Conde vila Flor), on aperçoit quelques colonnes du temple de Diane de l'époque romaine, construit sur un plan similaire à celui de la Maison Carrée de Nîmes. De part et d'autre ce cette place, le musée d'Évora, l'église et le couvent des Lóios (aujourd'hui une poussada, hôtel de luxe situé dans un lieu historique), la Cathédrale (la plus grande du Portugal construite au 13 et 14ième) et son musée d'Art sacré, l'Antique Palace de l'Inquisition (aujourd'hui fondation d'Eugénio de Almedia qui accueille des expositions contemporaines). Vous pourrez terminer la visite de ce quartier, par une repos dans le jardin de Diane, surplombant l'Alentejo.

La Cathédrale, le Musée, le cloître du couvent, le jardin de Diane.
La Cathédrale, le Musée, le cloître du couvent, le jardin de Diane.
La Cathédrale, le Musée, le cloître du couvent, le jardin de Diane.
La Cathédrale, le Musée, le cloître du couvent, le jardin de Diane.
La Cathédrale, le Musée, le cloître du couvent, le jardin de Diane.

La Cathédrale, le Musée, le cloître du couvent, le jardin de Diane.

Évora, la ville musée

A l'arrière, la fondation d'Eugénio de Almedia a réhabilité le Pátio de São Miguel. Ce quartier abrite O Palácio dos Condes de Basto. Le calme règne au milieu de ces maisons d'un blanc immaculé. Un conseil, ne vous aventurez pas sans protection en plein été, les températures atteignant 35°C.

Évora, la ville musée
Évora, la ville musée
Évora, la ville musée
Évora, la ville musée
Évora, la ville musée
Évora, la ville musée
Évora, la ville musée

En contrebas, de ce palais, on aperçoit l'Université créée en 1551, et qui fût la deuxième du Portugal après celle de Coimbra. Cette université, fondée sur un ancien collège jésuite, accueille aujourd'hui plus de 10 000 étudiants, ce qui fait d'Évora une ville jeune et vivante.

Au fil de la ballade, on visite de nombreuses églises. Cette ville petite par sa taille mais grande par son histoire, se visite très facilement en une petite journée. Elle ravira par sa richesse de ses monuments et églises, vos yeux et vos esprits.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Dupuy 30/04/2016 12:07

Coucou les amis ,ça fait partie de notre périple .
De plus cette semaine j'ai vu reportage sur Evora ,pour la visite de la ville ,mais aussi fabrique d'huile d'olive et un peu d'œnotouriste .
Il parle de plus en plus du Portugual qui va devenir une destination importante ,de plus en plus visité
Bisous
Dupuy

Dominique 01/05/2016 18:49

Encore et encore du vin, nous aurons surtout besoin de vos conseils.
Merci pour le muguet, premier bain aujourd'hui, la piscine est à 26°C. Bisous et à très bientôt.

Helicofou 29/04/2016 08:33

La maison carré de Nimes : souvent imitée, jamais égalée

Dominique 29/04/2016 08:51

Chauvin !!! C'était un petit clin d’œil aux Nîmois, surtout qu'il ne reste plus grand chose au temple d'Évora.