Un petit air brésilien avec le Cristo Rei

Publié le par Dominique

Un petit air brésilien avec le Cristo Rei

Il y a quelques articles, j'avais écrit que Lisbonne et son Pont du 25 avril prenait des airs de San Francisco. Et bien aujourd'hui, nous partons vers Rio.

Surplombant le pont, sur une falaise de 133 mètres, la statue du Cristo Rei, le Chris Roi, nous transporte de l'autre côté de l'Atlantique vers Rio de Janeiro où le Christ Rédempteur du haut du Corcovado domine cette ville.

Un petit air brésilien avec le Cristo Rei

Beaucoup de similitudes entre ces deux statues et ce n'est pas un hasard. Dans les années 30, le Cardinal de Lisbonne a l'idée de construire pour sa ville, un monument similaire au Christ de Rio. En 1936, il soumet son projet au mouvement apostolique de prière, qui l'accueille avec enthousiasme. Tous les évêques du pays sont ensuite invités à soutenir le projet dont la proclamation officielle a lieu l'année suivante. En 1940, l'épiscopat portugais réuni à Fatima, demande à Dieu d'épargner le Portugal de la seconde guerre mondiale. Salazar ne voulant pas trahir son amitié avec le Royaume-Uni, maintient sa neutralité et ne participera pas à cette guerre.

La première pierre est posée en 1949. La statue sera inaugurée le jour de la Pentecôte, le 17 mai 1959, en présence de Salazar, de l'épiscopat portugais, des cardinaux de Rio de Janeiro et de plus de 30 000 personnes.

Céromonie d'inauguration par Salazar le 17 mai 1959

S'il est le monument le plus photographié du Portugal, il n'en n'a pas toujours été ainsi. Situé sur la commune d'Almada, sur la rive opposée à celle de Lisbonne, il a été laissé très longtemps à l'état de semi-abandon, les élus lisboètes désintéressés n'ont pratiquement jamais apporté leur aide au Diocèse de Setubal en charge du monument, pour lui donner une dimension digne de sa stature. Il n'était pas rare que des morceaux de pierre tombent, fragilisant la structure. Il a fallu attendre 2001 pour que débutent des travaux de restauration, travaux financés uniquement par un emprunt du Diocèse de Setubal, Lisbonne et Almada ne voulant apporter le moindre centime.

Le 17 mai 2009, pour la commémoration des 50 ans du monument, le jumelage entre le Cristo Rei et le Cristo Redentor est signé.

Un petit air brésilien avec le Cristo Rei

Quelques chiffres :

La statue de 28 mètres est posée sur un portique de 82 mètres.

La taille de la tête est de plus de 4 mètres.

La longueur des bras est de 10 mètres et l'envergure entre les deux mains est de 28 mètres.

Poids total : 40 000 tonnes

Un petit air brésilien avec le Cristo ReiUn petit air brésilien avec le Cristo ReiUn petit air brésilien avec le Cristo Rei

Maintenant, à vous d'y monter. Il suffit de prendre l'ascenseur (4€), puis on termine par quelques marches qui nous conduisent à la plate-forme, aux pieds du Christ Roi. De là, une vue incroyable sur Lisbonne, le Pont du 25 avril, l'Océan atlantique, le Taje... je vous laisse apprécier :

Un petit air brésilien avec le Cristo Rei
Un petit air brésilien avec le Cristo Rei
Un petit air brésilien avec le Cristo Rei
Un petit air brésilien avec le Cristo Rei
Un petit air brésilien avec le Cristo Rei
Un petit air brésilien avec le Cristo Rei
Un petit air brésilien avec le Cristo Rei
Un petit air brésilien avec le Cristo Rei

Publié dans Tourisme

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Dupuy 13/05/2016 17:38

Bonjour ,je ne savais pas qu'il y avait cette statue du Christ .
Nous oublierons pas de laisser la pluie avant notre départ .
Bon week end
Bises
Dupuy

Dominique 13/05/2016 17:43

Et oui, on voyage à Lisbonne !!! La pluie était pour les d'jeunes, pas de chance pour eux. Le soleil revient et ce sera non stop, donc beau temps pour vous. Bises

Helicofou 13/05/2016 10:05

Mais il fait toujours beau dans ce pays ou quoi? Ca donne envie :)

Dominique 13/05/2016 10:10

Oui, il fait souvent beau, sauf quand des touristes nous ramènent de la pluie !!!