Le Pont Vasco de Gama à Lisbonne

Publié le par Dominique

Le Pont Vasco de Gama
Le Pont Vasco de Gama

Avant le 6 août 1966, date de l'inauguration du Pont du 25 Avril, la traversée du Tage depuis Lisbonne ne se faisait qu'en bateau.

Je vous invite à relire l'article que j'avais écrit il y a quelques mois, sur ce pont, baptisé à l'origine Pont Salazar, en l'honneur, si on peut dire du dictateur; drôle d'honneur !

Traverser le Tage n'est pas une sinécure. Pour les piétons et les bicyclettes, des ferries font toujours la navette entre la rive sud du Tage et Lisbonne. Le Pont du 25 avril voit passer chaque jour plus de 150 000 véhicules et devient vite saturé ou bouché au moindre incident.

Le Pont Vasco de Gama à Lisbonne

Au début des années 90, le gouvernement portugais lance un appel d'offre, pour la réalisation d'un deuxième pont enjambant le Tage. Le contrat exige l'inauguration de cet ouvrage en mars 1998, pour l'Exposition Universelle qui célébrait le 500e anniversaire de la découverte de la route maritime vers l'Inde par Vasco de Gama.

Les travaux démarreront en janvier 1995, et s'achèveront en temps et en heure.

Voici pour la partie technique, ce que j'ai relevé sur le site VINCI, le constructeur :

Plusieurs éléments doivent être pris en compte pour mettre en relief la complexité de réalisation de ce pont.

Le Pont Vasco de Gama à Lisbonne

Il est constitué de 5 parties distinctes les unes des autres : le viaduc Nord, le viaduc de l’exposition, le pont à haubans, le viaduc central et le viaduc Sud, sans compter les échangeurs. En raison du délai, une répartition singulière des tâches a été mise en place. En effet, si l’équipe de management issue de Campenon Bernard SGE a piloté le projet, chaque entreprise a construit sa partie de l'ouvrage presque indépendamment des autres, ce qui a permis de limiter les conséquences de différences linguistiques et opérationnelles. La coordination par satellite a permis la cohérence du tout. Sans elle la courbure de la terre et la longueur du pont auraient faussé le projet d’un mètre.

Le risque sismique a également été pris en compte lors de la phase de conception. Le Portugal est une zone d’activité sismique importante comme l'a prouvé le tremblement de terre de 1755, qui reste le plus important connu à ce jour . En conséquence, le pont Vasco de Gama peut résister à un tremblement de terre d’amplitude 4,5 fois supérieure à celui imposé par les normes de résistance des constructions de Lisbonne.

Le Pont Vasco de Gama à LisbonneLe Pont Vasco de Gama à Lisbonne

Chaque partie du pont reflète ce défi. Le viaduc Nord est équipé d’un système d’amortisseurs à son extrémité nord pour absorber les déplacements longitudinaux en cas de séisme. Le tablier du pont à haubans n’est pas fixé à ses pylônes, mais peut se déplacer transversalement et longitudinalement. Ses piles très souples ont été conçues afin de pouvoir obtenir de longues périodes de vibration. Enfin, des coupleurs hydrauliques sur les piles du viaduc central permettent à ce dernier de bouger en service, mais le bloquent en cas de séisme.

Le Pont Vasco de Gama à LisbonneLe Pont Vasco de Gama à Lisbonne

Ce viaduc franchit l'estuaire sur 12,3 km. Sa longueur hors-tout de plus de 17 km en fait le plus grand pont d'Europe et le 27e plus grand au monde.

Chaque jour, plus de 70 000 véhicules empruntent cet axe reliant le nord de Lisbonne à l'Algarve et l'Espagne.

Comme pour le Pont du 25 avril, il est exploité par la société Lusoponte, et vous devrez vous acquitter de la somme de 2,70 €, à régler dans le sens sud-nord, pour rentrer dans Lisbonne.

Le Pont Vasco de Gama à Lisbonne

Bonne route, et pour les plus courageux, chaque année en octobre, les marathoniens l'empruntent. Il est encore temps de vous inscrire

Publié dans Tourisme

Commenter cet article

Dupuy 24/09/2016 17:36

Encore un agréable moment avec cette page d'histoire .
Pour le marathon on attendra quelques années d'entraînements !!!!!!!
Bises

Dominique 26/09/2016 09:19

Comme pour Nanou, je vous inscris pour le semi sur le pont du 25 avril !!! Bises.

Nanou 23/09/2016 21:48

Merci pour cet instant historique. Malheureusement je ne suis pas au top cette année pour le marathon ... :)

Dominique 23/09/2016 23:11

Ne t'inquiètes pas, je t'inscris pour le semi sur le Pont du 25 avril en mars 2017 !!! Et on se voit avant. Bises.