Les azulejos au Portugal

Publié le par Dominique

Les azulejos au Portugal

Vous avez tous entendu parler des Azulejos, ces carreaux de faïence décorés qui ornent les façades de nombreux bâtiments d'une partie de la péninsule ibérique. Cet art s'est d'abord développé en Andalousie au XVe siècle, avant de connaître son apogée au XVIIIe siècle au Portugal.

Les azulejos peuvent être figuratifs (les premiers sont apparus vers 1500 à Séville), ou non figuratifs, géométriques ou abstraits.

Nous sommes nombreux à penser que le mot azulejo vient de azul, puisque souvent les décors de ces carreaux sont bleus. Mais, non, azulejo vient de l'arabe "al zulaydj" "زليج", qui signifie : petite pierre polie. Cette technique fût donc apportée par les Maures lors de leur occupation.

Palais des Marquis de Fronteira
Palais des Marquis de Fronteira

Il existe au Portugal de très nombreux bâtiments recouverts de ces faïences. Un des plus célèbres est le Palais des Marquis de Fronteira. On en voit également dans certaines stations de métro de Lisbonne, et bien sûr au Musée national de l'azulejo à Lisbonne installé dans un ancien couvent dans le quartier de Santa Apolónia .

Les azulejos au Portugal

Il y a, à quelques kilomètres de Sesimbra, plus précisément à Vila Fresca de Azeitão, une fabrique d'azulejos qui perpétue ce savoir-faire. Cette petite entreprise qui ne paie pas de mine, exporte plus de 85% de sa production aux États-Unis. Elle compte également parmi ses clients, un célèbre chausseur (à la semelle rouge !) parisien. La visite gratuite de l'atelier se fait tous les jours.

Voici les quelques étapes de la réalisation de ces pièces. L'artisan travaille l'argile extraite à une quarantaine de kilomètres au nord de Lisbonne. Telle une pâte à tarte, elle est étalée à l'aide d'un énorme rouleau, entre deux baguettes de bois, puis découpée à la taille standard de 16 cm par 16 cm.

C'est la technique utilisée pour la réalisation des azulejos peints à la main. Un ouvrier en réalise jusqu'à 800 par jour.

Préparation du carreau, tel un pâtissier !Préparation du carreau, tel un pâtissier !

Préparation du carreau, tel un pâtissier !

Vient la phase de séchage, entre 2 à 3 semaines, ou 2 à 3 mois selon la saison.

La cuisson peut alors se faire dans un four chauffé à 1080 °C pendant 18 heures. Deux jours seront nécessaires pour son refroidissement. A la suite, 1% de la production sera éliminée car non conforme.

Sur la photo à gauche avant cuisson (16x16 cm), à droite après cuisson (14x14 cm)

Sur la photo à gauche avant cuisson (16x16 cm), à droite après cuisson (14x14 cm)

La technique majolique, provenant d’Italie, consiste à peindre directement sur la faïence sans que les couleurs, cuites à haute température, ne se mélangent. Les carreaux sont recouverts d'une glaçure ou émail liquide à base de sel d'étain de couleur blanche. Le peintre, à l'aide d'un calque troué représentant le dessin à réaliser, applique de la poudre de charbon de bois qui disparaîtra à la cuisson.

La technique du pochoir au tamponLa technique du pochoir au tampon

La technique du pochoir au tampon

Les azulejos au Portugal

Il existe plus de 500 couleurs. La faïence décorée, sera alors cuite au four à chaleur douce et lente ; à sa sortie, elle possède ses qualités d’émail imperméable, aux couleurs brillantes et intenses.

Mise en couleursMise en couleurs

Mise en couleurs

Les azulejos au Portugal

Les deux autres techniques arabe et hispano-arabe, se font par pressage sur une empreinte afin de donner reliefs ou contours. Ce sont des azulejos avec des motifs qui s'entrecroisent et se répètent. Environ 150 seront pressés chaque jour par un ouvrier.

Les différentes étapes du pressageLes différentes étapes du pressage
Les différentes étapes du pressage
Les différentes étapes du pressageLes différentes étapes du pressage

Les différentes étapes du pressage

Puis vient la mise en couleur avec des oxydes de manganèse auxquels on ajoute de l'huile de lin, des oxydes de métal (qui donneront la couleur), de l'eau et de la poudre de verre. Chaque carreau sera à nouveau cuit 6 à 8 heures à 1000°C.

Avant et après cuisson

Avant et après cuisson

Les azulejos au Portugal

Je suis prête à vous accompagner pour une prochaine visite, car il y a encore mille et une choses à découvrir dans cet atelier.

Les azulejos au Portugal

Puis, j'écrirai un article "reportage-photo", dans lequel je vous ferai découvrir quelques azulejos pris au hasard de mes promenades. Je sais, cela risque d'être long, tant ils sont présents partout au Portugal.

Publié dans Traditions

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Nanou 16/09/2016 12:40

Moi aussi je veux revenir pour la visite !!! ;)

Dominique 16/09/2016 13:03

Tu connais la route... Ou plutôt les cieux !!! On t'attend...

DUPUY 09/09/2016 18:44

Bonjour à vous 2
Nous connaissons des Nantais qui y sont allés et qui on trouvé ça très intéressant ,pour nous il faudra retourner à Sesimbra ,car nous avons pas eu le temps de tout faire !!!!
Ça sera pour la prochaine fois ,nous avons encore beaucoup de choses à voir .
Bisous

Dominique 09/09/2016 19:54

Hello,
Effectivement, je vais faire suivre l'article aux Nantais !
Vous, je suis sure que vous avez fait exprès de zapper les visites pour revenir !!!
Bises

bernadette 09/09/2016 17:53

bonjour à tous les deux
encore une belle balade virtuelle nous attendons la suite avec plaisir
bisous
bernadette

Dominique 09/09/2016 19:52

Ok pour la suite, mais n'oubliez pas que nous vous attendons pour partager nos balades. Bises.

Helicofou 09/09/2016 11:23

Tres belles photos. On s'y croirait

Dominique 09/09/2016 11:28

Ou bon photographe ;-)