A chacun ses politiques !!!

Publié le par Dominique

Cette semaine, je vais vous tenir au courant de ce que les politiques sont capables de faire au Portugal.

Je pensais que la France détenait la palme d'or dans les lois abracadabrantesques. Et bien non, les portugais sont capables de pire. En juillet dernier, ils ont voté une loi afin d'augmenter l'IMI,  Imposto Municipal sobre Imóveis, l'équivalent de la taxe foncière en France, mais pas pour tous. Cette augmentation de 20% consistera à taxer les logements en fonction de leur luminosité et de la qualité de la vue dont ils bénéficient. A contrario, les logements sans vue et à l'ombre verront leur IMI diminuer de 10%. Et comme souvent, cette loi a été votée en douce, juste avant les vacances d'août.

Allez, pourquoi pas ? Mais comment évaluer cela. Tout simplement en nommant quelques experts qui vont venir mesurer l'ensoleillement et la vue de chaque appartement ou maison.

Bon, à CasaMar, on va être les premiers sur la liste.

Vue à 180° et soleil de novembreVue à 180° et soleil de novembre

Vue à 180° et soleil de novembre

L'association des propriétaires lisboètes est montée au créneau, d'autant plus que ces fameux politiques annoncent qu'il n'y aura pas un euro de plus dans les caisses de l'état.

De notre côté, on ne se plaint pas, car 20% de plus sur une taxe foncière nettement moins élevée qu'en France cela reste encore supportable, mais comment va faire le Crito Rei qui domine la ville de Lisbonne et a une vue à 360°, quand il tourne la tête certes !

A chacun ses politiques !!!

Si cette augmentation affectait le Cristo Rei, le gouvernement portugais ne respecterait pas le concordat de 2004 et l'Église catholique, il semble, veut tout faire pour que cette taxe ne soit pas appliquée à ses propriétés. A suivre...

Publié dans Traditions

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Dupuy 22/11/2016 18:07

Bonjour les amis ,les voilà comme nos politiques Français !!!!!!!!
Bisous
PP

Dominique 24/11/2016 00:04

Et oui, la bêtise se partage... Bises.