Le street-art à Sesimbra

Publié le par Dominique

Cette année, nous allons encore partir sillonner les rues de Sesimbra afin de capturer les différents street-art de la 5ième édition Sesimbra é Peixe e Arte na Rua. Je ne vais partager avec vous que les photos, à vous de retrouver les différentes oeuvres sur les murs du village.

Démarrons la ballade près du marché. Deux fresques, qui ne participent pas au concours, mais qui attirent les touristes, sous le regard amusé d'un ancien :

Le street-art à Sesimbra
Le street-art à Sesimbra
Le street-art à Sesimbra

Un graphiste de Calcilhas, João Vasco Robalo de son nom d'artiste MAIO est venu poser sa palette arc-en-ciel sous le soleil de Sesimbra.

Escafandro e Traineira (le scaphandre et le chalutier) de João Vasco Robalo “MAIO”
Escafandro e Traineira (le scaphandre et le chalutier) de João Vasco Robalo “MAIO”

Escafandro e Traineira (le scaphandre et le chalutier) de João Vasco Robalo “MAIO”

Luís Baldini et André Pereira ont habillé un tunnel. pas beaucoup de recul pour prendre de belles photos et avoir une vue d'ensemble, il faut venir voir sur place.

Fascínio Subaquático de Luís Baldini et André PereiraFascínio Subaquático de Luís Baldini et André Pereira
Fascínio Subaquático de Luís Baldini et André Pereira
Fascínio Subaquático de Luís Baldini et André PereiraFascínio Subaquático de Luís Baldini et André Pereira

Fascínio Subaquático de Luís Baldini et André Pereira

La peinture de Ricardo Delaunay dit SKRAN, se trouve sur une placette, au pied d'une maison, où un pêcheur fait sécher au vent ses filets de poissons.

Cardume de Ricardo Delaunay “SKRAN”Cardume de Ricardo Delaunay “SKRAN”

Cardume de Ricardo Delaunay “SKRAN”

Se Zimbra Quizer, de Tânia A. Cardoso, sur une porte de garage d'un centre commercial

Se Zimbra Quizer, de Tânia A. Cardoso

Se Zimbra Quizer, de Tânia A. Cardoso

Pour terminer, Luta de Espadas, de Teresa Robalo ou Ursa, le combat des "espadas", poissons emblématiques de Sesimbra, sur la porte d'un restaurant prisé du village. Pour prendre la photo, j'ai du mettre de côté le linge qui séchait, vous apercevrez les épingles sur la partie droite du fil.

Luta de Espadas, de Teresa Robalo "URSA"

Luta de Espadas, de Teresa Robalo "URSA"

Voici pour l'année 2017. Si vous souhaitez vous rafraichir la mémoire, je vous invite à relire l'article 2016 :

Et le gagnant est, ou plutôt les gagnants sont

Luís Baldini et André Pereira pour Fascínio Subaquático

Le street-art à SesimbraLe street-art à Sesimbra

Publié dans Traditions

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

bernadette 23/08/2017 17:12

salut à tous les 2
de retour sur ma messagerie,je trouve ces dessins très beaux mais restent-ils tous définitivement sur les murs de la ville ?
bisous

Dominique 24/08/2017 19:22

Oui, ils restent sur les murs d'une année sur l'autre. Je pense qu'à un certain moment, ils seront recouverts, quand il n'y aura plus assez de murs sur le village ou quand les couleurs seront passées. Bises à vous.

Dupuy 18/08/2017 14:30

Coucou les amis encore de nouvelles peintures ,elles sont belles , il faut qu'on revienne pour les photographier .
Bisous
PP

Dominique 24/08/2017 19:23

Hello les amis, toujours de bonnes raisons pour revenir à Sesimbra ! Bises.