Monsaraz, au cœur de l'Alentejo

Publié le par Dominique

Au cœur de l'Alentejo, en bordure du fleuve Guadiana, frontière entre l'Espagne et le Portugal, le village médiéval de Monsaraz, un des plus anciens du Portugal est perché sur une colline. Un véritable coup de cœur, où le temps semble s'être arrêté.

 

Igreja Matriz Nossa Senhora da Lagoa

Des maisons blanchies à la chaux, des toits où poussent de longues cheminées, des bancs qui invitent au repos à l'ombre d'une vigne ou d'un bougainvillée, des ruelles pavées de shiste, quelques églises (pas moins de 6), un château, des murailles... il n'en faut pas moins pour tomber sous le charme de Monsaraz !

Monsaraz, au cœur de l'Alentejo
Monsaraz, au cœur de l'Alentejo
Monsaraz, au cœur de l'Alentejo
Monsaraz, au cœur de l'Alentejo
Monsaraz, au cœur de l'Alentejo
Monsaraz, au cœur de l'Alentejo
Monsaraz, au cœur de l'Alentejo

La circulation automobile y est interdite, mais pas celle de grosses cylindrées

Quelques tours pour nous rappeler l’existence d'un château, et des arènes. Il y aura, ce dimanche 10 septembre,​ dans ces mêmes arènes, une corrida portugaise. Compte-tenu de la petitesse du lieu, les places doivent être très prisées.

Monsaraz, au cœur de l'AlentejoMonsaraz, au cœur de l'AlentejoMonsaraz, au cœur de l'Alentejo
Monsaraz, au cœur de l'Alentejo

Et encore et toujours des vues magnifiques sur le village, le lac et le fleuve, et l'Alentejo.

Monsaraz, au cœur de l'Alentejo
Monsaraz, au cœur de l'AlentejoMonsaraz, au cœur de l'Alentejo

Dominant le lac Aquavela et en contre bas du village, l''hommage au chant de l'Alentejo, inauguré le 18 juillet 2015. Chaque année, fin juillet, Monsaraz est le siège d'"O cante alentejano".

Beaucoup de choses à découvrir dans ce village de seulement 780 âmes. Nous l'avons parcouru par une belle journée d’août. Les paysages étaient grillés par le soleil. Nous y reviendrons en fin d'hiver, lorsque la campagne aura retrouvé ses couleurs...

Publié dans Tourisme

Commenter cet article

Dupuy 11/09/2017 17:49

Très beau il faut qu'on revienne ,encore beaucoup de choses à decouvrir

Dominique 11/09/2017 19:24

On n'a pas besoin de vous inviter, vous connaissez le chemin.... et les péages portugais ;-)
Bises.