L'Aranui, le grand chemin vers les Marquises

Publié le par Dominique

L'Aranui, le grand chemin vers les Marquises

Aujourd'hui, retour en arrière vers la Polynésie et petit cours de géographie : la Polynésie française est composée de 5 archipels, de 118 îles qui s'étendent sur un territoire vaste comme l'Europe.

Avant de quitter Tahiti, nous souhaitions revenir aux Marquises, îles à 1 500 kilomètres de Papeete (capitale de la Polynésie). Décision prise fin 2014, ce sera la visite des Marquises à bord de l'Aranui, cargo-mixte qui dessert les 6 îles habitées, et ce pendant le festival des Marquises.

L'Aranui 5 à Papeete
L'Aranui 5 à Papeete

La fonction première de l'Aranui, le grand chemin en tahitien, est de livrer toutes les 3 semaines, du fret, des produits frais et congelés, des meubles, des automobiles, des bateaux... en bref, ce qui nécessaire à la vie des îles. Au fil du temps, l'armateur, pour rentabiliser ces voyages, à ouvert quelques cabines pour les passagers. Je dis bien au fil du temps, car si l'Aranui2 proposait 36 cabines pour 90 passagers, aujourd'hui l'Aranui5 en propose 110 pour 290 croisiéristes. Il existe également un pont local pouvant accueillir une vingtaine de passagers, souvent des marquisiens qui se déplacent d'île en île.

En aparté, les voyages effectués à bord de l'Aranui, ne ressemblent pas à "la croisière s'amuse". Ces voyages sont faits pour découvrir les îles avec leur spécificité, visiter les sites, goûter les repas traditionnels. A bord, tenue décontractée de rigueur, repas servis en salle à manger commune, contacts avec l'équipage, conférences, soirées avec l'Aranui band...

Le lagon de Takapoto
Le lagon de Takapoto

Mais revenons à notre voyage. Le 12 décembre, nous appareillons à bord de la croisière inaugurale de l'Aranui5, pour une première journée en mer; direction Takapoto, un atoll des Tuamotu. Comme dans toutes les îles où nous ferons escale, l'accueil y est très chaleureux. L'arrivée de l'Aranui, est toujours un moment important, c'est un véritable cordon ombilical. De plus, chacun voudra découvrir ce nouveau bateau, nettement plus imposant que les précédents.

L'Aranui, le grand chemin vers les MarquisesL'Aranui, le grand chemin vers les Marquises

Au départ de Takapoto, nous naviguerons deux nuits et une journée, pour atteindre Nuku Hiva, chef-lieu des Marquises, et la plus grande île de l'archipel et ses 2 900 habitants. Nous visiterons la cathédrale de Taiohae, et deux sites archéologiques, avec la vision de paysages somptueux.

L'Aranui, le grand chemin vers les MarquisesL'Aranui, le grand chemin vers les Marquises
L'Aranui, le grand chemin vers les MarquisesL'Aranui, le grand chemin vers les MarquisesL'Aranui, le grand chemin vers les Marquises
Arrivée au quai de Ua Pou
Arrivée au quai de Ua Pou

Le lendemain, découverte de l'île de Ua Pou et ces quatre colonnes balsatiques. Marche, dégustation de fruits, spectacle de danse, et le soir au dîner, je fête mon anniversaire. Encore un moment magique.

Après une journée de découvertes, beaucoup d'émotions....Après une journée de découvertes, beaucoup d'émotions....Après une journée de découvertes, beaucoup d'émotions....
Après une journée de découvertes, beaucoup d'émotions....

Après une journée de découvertes, beaucoup d'émotions....

L'Aranui, le grand chemin vers les Marquises

Le lendemain, arrivée tant attendue à Hiva Oa, pour deux jours. Nous arrivons au petit matin, en plein festival des Marquises. Ce festival se tient tous les deux ans, alternativement dans chacune des 6 îles habitées. C'est à chaque fois des rencontres, des échanges, des partages de cette culture marquisienne qui faillit disparaître au début du XX siècle, puisque la population n'était plus que de 2 000 habitants contre 100 000 au XV siècle.

Les délégations participant au festival sont là pour nous accueillir, sur la jetée et sur le quai. Les officiels, le maire de Hiva Oa, le président de la Polynésie, le haut-commissaire de la République, et surtout la population sont là. Moment chargé d'émotion aux sons des toere (instrument de percussion) et aux rythmes des danses.

L'accueil au débarcadère de Hiva Oa
L'accueil au débarcadère de Hiva Oa
L'accueil au débarcadère de Hiva Oa
L'accueil au débarcadère de Hiva Oa
L'accueil au débarcadère de Hiva Oa
L'accueil au débarcadère de Hiva Oa
L'accueil au débarcadère de Hiva Oa
L'accueil au débarcadère de Hiva Oa

L'accueil au débarcadère de Hiva Oa

Puis, deux jours à la découverte de l'île, un détour par le cimetière où sont enterrés le peintre Paul Gauguin, et le chanteur Jacques Brel. Les fleurs de tipanié fleurissent leurs tombes.

Les tombes de Gauguin et BrelLes tombes de Gauguin et BrelLes tombes de Gauguin et Brel

Les tombes de Gauguin et Brel

Jojo
Jojo

Un détour par l'espace Brel, où trône l'avion Jojo, la visite se fait sur fond de chansons de ce grand artiste, inconnu par les marquisiens à son arrivée sur l'île. Jacques Brel a fait beaucoup pour eux, n'hésitant passe mettre à la disposition de chacun pour le transport des personnes, des courriers, des médicaments...

Les journées et la soirée seront consacrées aux spectacles de danse, sur le site achéologique de Taaoa, ou en en ville sur le Tohua Pepeu (place), la visite du centre artisanal, où chaque délégation expose son artisanat de très grande qualité...

L'Aranui, le grand chemin vers les Marquises
L'Aranui, le grand chemin vers les Marquises
L'Aranui, le grand chemin vers les Marquises
L'Aranui, le grand chemin vers les Marquises
L'Aranui, le grand chemin vers les Marquises
L'Aranui, le grand chemin vers les Marquises
L'Aranui, le grand chemin vers les Marquises
La Baie des Vierges une des plus belles baies du monde
La Baie des Vierges une des plus belles baies du monde

La prochaine escale sera à l'île de Fatu Hiva, avec une marche de 17 kilomètres entre les villages d'Omoa et de Hanavave. Encore et toujours des paysages à couper le souffle, pitons, baies, cascades... et le soir Happy hour musical à bord avec l'Aranui Band et le coucher de soleil sur la "Baie des Vierges"...

L'Aranui, le grand chemin vers les Marquises
L'Aranui, le grand chemin vers les Marquises
L'Aranui, le grand chemin vers les Marquises
L'Aranui, le grand chemin vers les Marquises
L'Aranui, le grand chemin vers les Marquises
L'Aranui, le grand chemin vers les Marquises
L'Aranui, le grand chemin vers les Marquises
L'Aranui, le grand chemin vers les Marquises

Les jours suivants, escales à Tahuata et Ua Huka où nous découvrirons l'artisanat, des jardins d'Eden, des paysages arides ou verdoyants, des fleurs, des fruits... Mais l'heure du retour a sonné, nous repasserons à Hiva Oa, Nuku Hiva et Ua Pou. Dans chaque île où nous avons accosté, les marins de l'Aranui ont débarqué 3 000 tonnes de frêt, souvent à bord de barges, car toutes les îles ne sont pas pourvues de quai, et rembarqué des tonnes de fruits, de coprah.

L'Aranui, le grand chemin vers les MarquisesL'Aranui, le grand chemin vers les Marquises
L'Aranui, le grand chemin vers les MarquisesL'Aranui, le grand chemin vers les MarquisesL'Aranui, le grand chemin vers les Marquises

Après de longues heures de navigation, nous ferons une courte halte à Rangiroa, île des Tuamotu, puis à Bora Bora, la perle du Pacifique. Bière Hinano dans le lagon, des eaux turquoises... Les bons moments ont toujours une fin. Nous quitterons la Polynésie sans aucun regret. Ce voyage nous aura permis de retrouver les Tuamotu, et de replonger dans la culture marquisienne, si forte et inoubliable.

Bora BoraBora Bora

Bora Bora

Fin du voyage et de notre séjour en Polynésie.... Beaucoup de souvenirs !!!!

Fin du voyage et de notre séjour en Polynésie.... Beaucoup de souvenirs !!!!

Publié dans Nous

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Christine CASTELLS 30/01/2016 15:50

Des souvenirs qui remontent, la nostalgie avec, (les larmes ne sont pas loin ). Certaines photos identiques.... Notre fils Loïc tout jeune qui prend la pose accroupi devant les tombes de Brel et Gauguin.... Quel beau et magique territoire !

Dominique 01/02/2016 20:53

Et oui, on ne ressort jamais indemne de ce territoire, souvent piqué au tiare. Super final pour notre séjour, la chance d'avoir pu découvrir tout cela. Bises.

Dupuy 30/01/2016 11:53

Magnifique dommage que nous avons pas eu le temps de le faire ,mais il fallait choisir et c'était déjà difficile !!!
On ira voir les photos .
Bises
Dupuy

Dominique 01/02/2016 20:50

Ok pour la séance photos, mais il me semble que vous avez un tapa en souvenir. Bises.

frederique 30/01/2016 08:36

magnifique, je vais montrer cet article à Nicole!

Dominique 01/02/2016 20:49

Et encore, j'ai fait du tri, et raccourci l'article. Bises les cousins.

Marlène 29/01/2016 22:09

Ha les veinards ;j'irais bien là-bas !
Big bizoux

Dominique 01/02/2016 20:48

Hé, ma copine, il y a sur chaque croisière une infirmière à bord... Mais ce n'est pas toujours du tout repos pour elle, ni pour le médecin. Bisous bisous et on essaye de faire les transmissions bientôt !!!